Catégories
BatailleFood Gâteaux Mon grand penchant sucré Pâques

Cake banane, chocolat et citron vert

cake banane chocolat et citron vert

cake banane chocolat et citron vert2 cake banane chocolat et citron vert3

Bien le bonjour les amis.

Aujourd’hui est LE jour de la #Bataillefood.

bataillefood

Petit rappel de ce qu’est cette Bataillefood:

C’est un défi culinaire créé par mon amie Jenna du blog Bistro de Jenna

Le temps de la réflexion dure un mois.

Un mois pendant lequel blogueurs et non blogueurs vont faire bouillonner leurs neurones et leurs casseroles afin de réaliser un thème culinaire imposé et commun à tous.

Pas de lot à gagner, pas de gagnant désigné donc pas de perdant.

Juste la fierté d’y participer, de se dépasser,de débrider son imagination, de se régaler, de partager, de créer des liens, de faire de nouvelles découvertes……. et de s’émerveiller devant le tableau Pinterest final regroupant toutes les réalisations.

Le plaisir est le maître mot de ces petits défis entre amis.

L’organisatrice de cette nouvelle édition est Adeline de Cook’n Blog  elle a été désignée par Steph du blog Cuisine moi un mouton.

Et le thème alors ? 

« La ferme s’invite chez vous pour Pâques »

Un thème on ne plus plus d’actualité n’est-il pas?

Et comme à chaque fois 2 éléments imposés qui sont: 

– Un animal de la ferme (cuisiné ou représenté): poussin, œuf , agneau, lapin, poule…bref vous avez le choix.

– Utilisez des produits de saison (chou, avocat, citron, pomme…) et bien sûr le chocolat ça marche aussi!!

Hihihi, moi ça m’a bien plu et je suis ravie d’avoir trouvé du temps pour réaliser une petite gourmandise pour cette nouvelle #Bataillefood.

J’espère que, tout comme nous à la maison, vous apprécierez les saveurs de ce cake à la banane ultra-moelleux et tellement gourmand avec ses pépites de chocolat.

J’en ai profité pour tester l’un des moules gracieusement offert par Emb’alimdéco et une fois encore je ne suis pas déçue.

J’adore ce côté rustique qui se prêtait bien à la recette que j’avais envie de réaliser.

L’autre avantage c’est ce papier cuisson intégré au moule, plus besoin de se batailler avec une feuille qui s’acharne à ne pas épouser le moule et l’on se passe du coup de l’étape « beurrer et fariner le moule avant d’enfourner ».

Le bois résiste bien à la cuisson, sans noircir et de ce fait on peut aisément l’utiliser comme plat de service. Bref, je suis une nouvelle fois conquise.

Bien, après cette  très très longue introduction, que diriez-vous si je vous donnais enfin la recette de ma petite gourmandise hein?

Allez, c’est parti: